Freebox One : une révolution façon Delta low-cost

0

Il y a quelques jours, Xavier Niel présentait en grande pompe la Freebox Delta, sa nouvelle révolution. Mais le trublion français de l’internet ne s’est pas arreté là et a décidé de présenter une seconde box internet, plus abordable : la Freebox One.

Elle se veut moins perfectionnée que son ainée, la V7 mais demeure intéressante. Elle propose des caractéristiques qui sont loin d’être ridicules, mais surtout avec des offres d’abonnement plus abordables.

Faisons le point sur cette Freebox One, la révolution de Free en version low-cost.

La Freebox One, pas si low-cost que ça ?

C’est donc le 4 décembre dernier que Xavier Niel a levé le voile sur la Freebox Delta. La nouvelle box internet de l’opérateur se veut comme une véritable révolution et casse totalement ce qui se fait sur le marché. Mais elle a un coût, qui n’est pas négligeable. Cependant tous les clients n’ont pas forcément besoin d’une telle puissance.

C’est dans ce but, que Free a présenté une seconde box, la Freebox One. Elle se veut plus modeste, et destinée aux utilisateurs qui n’ont pas forcément besoin d’une offre haut aussi de gamme. De ce fait, le forfait se veut plus raisonnable, et donc plus accessible.

Malgré tout, les performances sont au rendez-vous et la One est une box pour le moins intéressante.

freebox-one-presentation

Des caractéristiques qui n’ont pas à rougir

Commençons par les caractéristiques techniques de la « bête ». La Freebox One se veut davantage comme une box internet classique. Mais Free l’a doté d’une belle technique comme nous pouvons le voir ci-dessous :

  • Processeur quad-Core ARMv8 Snapdragon 835 de Qualcomm APQ8098
  • 32Go de mémoire interne
  • FreePlugs 1 Gbits
  • WiFi 802.11 AC
  • Bluetooth 4.1
  • 2 ports Gbit Ethernet
  • Entrée S/PDIF
  • HDM 2.1 et ARC
  • 2 ports USB-C 3.0
  • Entrée TNT

Des vidéos 4K HDR pour la Freebox One

Alors que la Freebox Delta est composé de deux boîtiers, la One joue la carte de la simplicité. C’est ainsi qu’elle n’est proposée qu’avec un seul boitier. Ce dernier a été imaginé par le designer Jasper Morrison.

Et parmi les différentes fonctionnalités proposées par la Freebox One, on peut citer la compatibilité 4K HDR pour les vidéos. Le flux vidéo peut atteindre jusqu’à 15 MBps. Et vous disposerez de la nouvelle interface Freebox TV.

Pour ce qui est du débit, il faudra se contenter de 1 Gbps. Mais pour la plupart d’entre vous, cela suffira amplement. De la même manière, l’agrégation xDSL + 4G n’est pas intégrée, ce qui explique d’ailleurs la différence de débit. Un test de débit devrait d’ailleurs permettre de vérifier le gain de cette technologie.

Enfin, Amazon Alexa n’est pas de la partie et ne vous permet pas de profiter d’une maison connectée, à partir de la One.

Un abonnement Netflix inclus mais pas de son Devialet

Comme pour sa grande sœur, la Freebox One dispose de l’offre Netflix et myCanal. Les deux services VOD de vidéos à la demande sont ainsi inclus dans l’abonnement. Pour tous les fans de vidéos et documentaires, c’est évidemment une bonne nouvelle !

En revanche, dépendamment de la conception même de la box, et l’absence des 6 haut-parleurs, le son par Devialet n’est pas intégré. Vous ne pourrez donc pas vous en servir comme d’un home cinéma.

Date de sortie et prix de la Freebox One

C’est évidemment le grand intérêt de la Freebox One ! Le FAI (fournisseur d’accès internet) veut contenter le plus grand nombre. Et pour cela, il doit pouvoir proposer sa box à un tarif plus agressif.

La Freebox One sera donc proposée à 29.99€/mois. Mais attention, cette offre n’est valable que pour les 100 000 premiers abonnés. Au-delà de ces premiers chanceux, il faudra compter 39.99€/mois. En revanche, et même si vous deviez résilier votre abonnement actuel, une période d’engagement d’un an sera nécessaire. »

Pour la date de sortie, la Freebox One est d’ores et déjà disponible à la commande.

freebox-one-prix

Partager

Commenter